Conversation...sans Maud et Ration.

Publié le par Kiwette




Aujourd’hui est un grand jour, j’ai rencontré ma gardienne.

 


En état d’ébriété avancé.

Parce que oui, il faut le dire, ma gardienne est alcoolique, dépressive chronique et névrosée à souhait.

Mais néanmoins très sympathique.

 

Récit de conversation :

 

- « Bonjour madame Zbourd ! » (1)

 

Cheveu hirsute et coupe totale asymétrique, ma gardienne me regarde avec un air absent, un œil mi-clos, la bouche entrouverte…

 

- « Z’habitez où vous ? »

 

Je comprends alors qu’elle est clairement imbibée, et tente de garder un ton qui se veut normal, bien que j’ai à ce moment là la très nette impression de m’adresser à une bouteille de hoëgaarden vivante.

 

- « Je suis au 37….3ème étage, vous savez… »

 

- « Hum…..et bé je suis votre gardienne ! »

 

Ah bah en voilà une info qu’elle est bonne, me dis-je tout en me demandant par quel moyen je vais bien pouvoir prendre congé de mon ivrogne de gardienne, dont la proximité physique me met soudain mal à l’aise.

 

- « OUAIS, CHU VOT’ GARDIENNE DIS DONC ! ET J’VOUS CONNAIS MEME PO ! »

 

P’tin, vl’à qu’elle se met à gueuler comme un phoque névropathe.

Je tente un sourire forcé, et me garde bien de lui rappeler que pas plus tard qu’il y a 3 jours elle m’a changé ma clé de boîte à lettre…

 

- « Ah bah non mais bon, on a pas eu souvent l’occasion de se voi… »

 

- « MAIS C’EST QU’ELLE EST ENCEINTE LA P’TITE DAME !! »

 

(purée, mais faites la taire, on va finir par nous repérer…)

 

- « Heu…oui, enfin non, enfin si, voilà. Hi hi (rire ridicule de la meuf désespérée). »

 

- « Alors les enfants, moi j’vais vous dire madame…j’les CONNAIS. J’en ai eu DEUX. OUAIIIS. DEUX !!!! ».

 

(chuuuuuuuut bordel)

 

- « Et alors KESKI M’ONT FAIT CHIééééééééééééééééé ces 2 là ! Des vraiiiiis EMMMERDEURS ! »

 

Çà y est, les gens dans la rue nous regardent tous, avec un air qui mélange effroi et pitié.

Je réajuste maladroitement mon bonnet tout en regardant mes pieds…

 

- « Alors môa, et bé j’ai trouvé LA SOLUTION ! »

 

(waou, j’ai vraiment hâte de savoir…)

 

- « ENFERMES  LES MOUTARDS!! DANS LA SALLE DE BAINS !

Z’ont pas fait les cons longtemps, moi j’vous l’dis ! »

 

J’ai très peur, à ce stade de la conversation, qu’elle me vomisse dessus.

Je recule d’un pas et réfléchis dans un élan de survie au prétexte qui va bien pouvoir me sortir de là.

 

- « Oui, voilà…la salle de bain ! Très bien, c’est formidable ! Ecoutez madame Zbourd, je prend note de vos conseils hein, c’est formidable (merde, j’l’ai déjà dit). Pour l’heure j’ai cours de step, je dois filer ! (merde merde merde, c’est pas crédible, je suis enceinte p’tin).

 

Pas déconcertée le moins du monde par mes propos incohérents, ma gardienne continue sa déplorable démonstration en y associant maintenant des gestes aussi violents et saccadés que grotesques.

 

Je décide de fuir.

Quand j’arrive au bout de la rue, je jette un dernier coup d’œil à la pauvre femme qui, un rictus à la bouche, demande alors à un clodo qui passe par là si ses installations sanitaires sont suffisamment fonctionnelles pour accueillir un grumal.

 

Ce n’est qu’arrivée chez moi, à bout de souffle, que j’ai pu rétablir mon rythme cardiaque et retrouver une respiration normale.

 

Grufather, sans se soucier de quoique ce soit, me propose à mon retour de faire chauffer la salle de bain pour y baigner le grumal…

 

 

Il n’a pas compris, pourquoi j’ai tenté de le frapper avec le pommeau de douche.







Notes:

- (1)
  Le nom a été modifié, pour la sauvegarde de cette personne...et pi parceque çà lui va bien, "Zbourd".

Commenter cet article

Kiwette 01/12/2009 14:04


Qui n'a pas, dans son voisinage, une personne névrotique chronique doublée d'un alcoolisme notoire (ce qui va de paire, évidemment)?

Roger, je t'ai mis une despé...;-)


19022008 01/12/2009 09:00


faudrait la présenter à mon voisin du rdc un névrosé psychotique crado lui je crois bien que c un rescapé du camp de la sdb mdr il a morflé le mec !!!


Desperate Grumother 30/11/2009 21:11


Roger, un muscadet....