Les enfants du siècle

Publié le par Kiwette

 

 

Aujourd’hui est un grand jour, mon père a écrit une chanson.

 

 

Rien de nouveau là dedans, il en écrivait déjà lorsque recouvert de boutons d’acné, les cheveux longs et vêtu d’un gilet en laine de mouton poitevin il refaisait le monde en grattant sa guitare avec ses potes hippies.

 

Aujourd’hui, alors qu’il a les cheveux courts mais le vécu plus long, il ne chante plus les bienfaits des plantes psychotropes sur le moral du peuple, mais la joie du monde à générer des grumeaux "kifonlesconmékonkiffe" (et, accessoirement, qui contribuent au renouvellement de l’espèce).

 

 

 

Et çà donne çà :

 

 

 

 


*Les enfants du siècle*

Je n’ai choisi ni l’heure, ni les secondes pour ouvrir les yeux sur le monde
D’abord un choc d’adrénaline et puis un grand souffle dans la poitrine
Il va bien falloir m’y faire me voila les deux pieds sur la terre
Je change d’adresse et pour tout vous dire vous auriez pu me prévenir

Je n’’ai choisi ni père ni mère personne ne m’a posé la question
Petit caillou dans l’univers Il faudra bien me faire une raison
Après neuf mois passés en mer dans de l’eau douce comme du coton
Les vents m’ont poussé vers la terre en dehors de ce ventre rond

Kaïs, Antonin, Alice
Enfants du siècle qui vient de naitre
Lyès, Sarah et Yanis
Enfants du siècle de passions
Kaïs Antonin et Alice
Aidez-nous à garder la raison

Dehors l’hiver jette des poignées de sel sur vos cheveux de coton
L’été le soleil brûle le ciel et vos jolis fessiers tout ronds
Il faudra des années de tendresse, d’amour et d’attention
Des larmes et beaucoup de caresses avant de quitter vos maisons

Quand le sommeil souffle sur les chandelles qui brillent tout au fond de
vos yeux
Et qu’on entend le chant des cascades et du vent dans les sapins bleus
N’ayez pas peur des bruits de l’orage et de ses longs cris anxieux
La nuit ferme les écoutilles et la pluie éteint le feu

Kaïs, Antonin, Alice
Enfants du siècle qui vient de naitre
Lyès, Sarah et Yanis
Enfants du siècle de passions
Kaïs Antonin et Alice
Aidez-nous à garder la raison


Et quand un jour vous aurez l’âge, de prendre valises et bagages
Quand Il faudra à votre tour être comptable de vos jours
Quand vous saurez tracer vos routes construire le monde tourner la page
Et qu’alors à votre tour peut-être deviendrez-vous sage

Que vous soyez docteur, ou musicien, chasseur de perles sous les tropiques
Quand le temps de la bague au doigt sera église ou bien laïc
N’oubliez pas vos père et mère et le fardeau qu’ils ont portés
Ils vous ont appris a - respirer l’air - de l’amour et de la liberté

Kaïs, Antonin, Alice
Enfants du siècle qui vient de naitre
Lyès, Sarah et Yanis
Enfants du siècle de passions
Kaïs Antonin et Alice
Aidez-nous à garder la raison
Aidez-nous à garder la raison...

 

 

 

 

 

*****

 

Big up Pap'!!!

 

 

 



Commenter cet article

Jenny 06/06/2010 13:35



super chanson, bravo a rémy !



caroline 17/05/2010 21:51



quel joli message pour ses petits enfants


super big up à ton papa


avec un super clip!!!!!!!



Aurélie1404 17/05/2010 09:10



On comprend maintenant d'où te viens ce sens de l'écriture... très jolie chanson, très jolie musique, et très joli montage ! superbe !



Magui 16/05/2010 13:47



Les paroles sont magnifiques, la mélodie est très douce, les figurants dans le clip sont très beaux (), ... Chapeau
Papa Kiw' !



Kiwette 13/05/2010 17:21



Merci pour lui Cycy!


Et grosses bises à toi...;-)