De l'(in)activité...

Publié le par Kiwette



Aujourd’hui est un grand jour, j’entame mon 74ème jour d’arrêt de travail.

 

 

Le canapé a désormais la forme de mes fesses, je connais par cœur le programme tévé et j’ai jamais passé autant de temps au téléphone en 2 mois qu’en 28 ans.

Aujourd’hui, mon réveil c’est le grumal, l’ordre du jour de mes réunions de travail est l’organisation du prochain dîner  et le wouikène débute lundi pour finir dimanche…


Je bénis tous les jours que la sécu fait de pouvoir faire la grasse-mat’ et remercie mon grumeau aquatique, sans qui rien n’eut été possible, de me permettre chaque jour d’écrire mes conneries blogesques.

 

 

Je trouve toutefois, et bizarrement, que le temps passe trop vite et qu’on a jamais le temps de rien faire…et me demande souvent comment j’arrive à m’en sortir quand en temps normal je travaille.

                 



Et ce ne sont pas les desperate grumothers qui me diront le contraire…

Commenter cet article

grumO' 21/11/2009 09:12


moi, je me demande aussi comment je vais faire quand grum² sera là, déjà que je m'en sors pas en temps normal!!!
on va essayer de réagir maintenant pour éviter que la situation n'empire, vu que grum² ne fait que quelques mm, c'est pas ce qui va gener pour le moment!!!


19022008 20/11/2009 15:54


et ouais tt à fait bien conclu on peut être desperate housewife et être overbookée je ne vois pas mes journées passer même si parfois elles se ressemblent !!!